Repacking Dangerous Goods
Une chauve-souris : Remballage de substances biologiques

Repacking Biological Substances UN3373

Nous remballons tous les types de marchandises dangereuses… notamment des chauves-souris mortes!

J’ai reçu un appel d’une vétérinaire locale qui souhaitait acquérir 2 étiquettes. Vous avez bien lu, seulement 2 étiquettes individuelles. Puisque nous les vendons en rouleaux de 500, nous sommes surpris lorsqu’une personne nous demande 1 ou 2 étiquettes. Un transporteur lui avait mentionné qui lui suffisait d’apposer deux étiquettes avec la mention « UN3373 » et une autre avec les mots « Matière biologique, catégorie B » sur l’emballage et à expédier ce dernier. La vétérinaire nous a donc appelé pour obtenir les étiquettes indiquées par le transporteur. Je lui ai dit qu’elle pouvait tout simplement inscrire les mentions sur l’emballage tant que ces dernières soient lisibles et indélébiles, mais elle m’a répété qu’on lui avait indiqué qu’elle devait apposer des étiquettes.

Une formation sur le TMD est-elle nécessaire pour expédier une chauve-souris morte?

Évidemment, c’est à ce moment que mon cerveau commence à réfléchir hors des sentiers battus (au-delà de la conversation en cours). Je lui demande ensuite si elle a reçu une formation sur l’expédition de marchandises dangereuses, et elle répond à ma question par la négative. Elle ne faisait que suivre les directives du transporteur. C’est à ce stade que je suis intervenue à titre de spécialiste de la réglementation. Je l’ai avisé qu’elle doit suivre une formation sur le TMD pour être en mesure d’expédier des marchandises dangereuses. Je lui ai donné un cours accéléré de 5 minutes sur le TDM et je lui ai mentionné que les directives du transporteur étaient inexactes. Elle a été stupéfaite d’entendre qu’une formation est requise pour expédier une chauve-souris morte.

Utilisation utile des 7 étapes vers la conformité

Je me suis soudainement rappelé de l’étape 1 des « 7 étapes vers la conformité» (Identification) et me suis même demandée si le numéro UN3373 était correct puisqu’elle n’avait aucune idée de la signification de ce numéro. Pendant que nous échangions sur la raison pour laquelle la chauve-souris morte était expédiée, nous avons confirmé que le numéro UN3373 était approprié. Évidemment, elle trouvait la situation de plus en plus complexe puisqu’elle ne savait pas exactement quoi faire; je lui ai donc indiqué que je pouvais l’aider. Je pouvais en effet remballer la chauve-souris morte en son nom. Elle était vraiment heureuse d’entendre parler de ce service. Je lui ai précisé que c’est ce que nous faisons et que nous sommes les meilleurs dans ce domaine.

Elle s’est présentée à nos bureaux pour nous remettre la chauve-souris emballée dans des serviettes en papier et insérée dans un sac à glissière. Je lui avais préalablement demandé de mettre la chauve-souris hors de ma vue car je me sens mal lorsque je vois des animaux morts et du sang; c’est d’ailleurs la raison pour laquelle je n’œuvre pas dans le domaine médical. Elle est repartie avec le sourire aux lèvres en sachant que nous emballerions l’animal et l’enverrions dans la même journée, et ce, sans qu’elle ait à se préoccuper de rien d’autre que les frais d’expédition du transporteur!


Si vous avez des questions relatives au remballage ou à tout autre aspect lié à la réglementation, remplissez notre Formulaire destiné aux services réglementaires ou composez le 1 888 977-4834 (Canada) ou le 1 888 442-9628 (États-Unis).

DANGEROUS GOODS SHIPPING NEWS

DELIVERED RIGHT TO YOUR INBOX

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *